L’internet of thing (objets connectés) , la réalité augmentée, les voitures autonome ou encore l’intelligence artificielle annoncent l’avènement d’une nouvelle ère.

La transformation digitale

Le digital s’est imposé depuis vingt ans, modifiant le quotidien des consommateurs et des entreprises. Les outil de recrutement, la logistique, les études data…autant de domaines pour lesquels il est au cœur de la stratégie d’entreprise. Ceux qui pensent que la transformation digitale n’impacte pas leur champ de compétence et n’est qu’affaire de « professionnel du digital » se trompent lourdement. Il existe ainsi une méconnaissance des enjeux de la stratégie digitale.

Le baromètre de la transformation digitale de la Computer Sciences coporation révélait en 2014 qu’une entreprise sur deux avouait ne pas avoir de stratégie digitale.

Or la stratégie digitale doit précisément répondre aux mutations liée à cette nouvelle ère.

Comment aborder la stratégie digitale ?

Comment entreprendre ? Quelles sont les menaces et les opportunités ? La première réponse qui vient est l’audit. Refondre entièrement la stratégie d’entreprise est parfois nécessaire. Un audit des ressources humaines et techniques impliquent l’étude qualitative c’est-à-dire l’interrogation de chacun sur son poste afin d’optimiser la productivité et de l’adapter aux nouveaux outils à  même de générer de la data. Car c’est bien un point clé : à présent, l’entreprise possède l’information sur son activité. Chaque geste, chaque prestation, peut être tracée, enregistrée, et fournir un gigantesque pool de data qu’il convient d’exploiter. La disruption est le concept-clé : refondre complètement la stratégie d’entreprise, pivoter au bon moment.

Préparer ses équipes

Rassembler ses équipes autour de ce qui semble être un challenge, est une épreuve ! Selon le CSC, quand 70% des entreprises ont mis en place un RSE, seules 54% d’entre elles ont mis en place des dispositifs dédiés (2015). Transformer oui, mais surtout former, en s’appuyant sur ses ressources humaines. Le temps de formation étant incompressible, il s’agit évidemment d’un investissement, un pari sur le futur pour ceux qui s’engagent sur la voie de la transformation digitale. Pour recruter, il est parfois nécessaire de faire appel à des cabinets spécialisés, afin de trouver son futur CTO ou CDO.

Les grands groupes et leur lenteur ont un déficit de temps face à l’agilité possible des petits acteurs. Les projets digitaux doivent s’appuyer sur de nouveaux outils (slack, podio, asana, trello…) concurrençant directement les CRM internes. Les chaînes de décision sont raccourcis, un nouveau vocabulaire issu du monde de la startup s’impose, le backlog et le scrum remplacement le traditionnel projet, et c’est…tant mieux !

Les questions à se poser  pour amorcer la transformation digitale sont les suivantes :

  • Comment réaliser mon audit
  • Comment faire évoluer les métiers existants
  • Quels nouveaux outils puis je utiliser
  • Comment former, impliquer, faire progresser les équipes
  • Quid de la disruption

L’humain est au cœur de la transformation digitale

Pour réaliser un audit, il faut avant tout vérifier l’activité digitale de ses équipes RH en premier lieu. Seule une sensibilisation suffisante aux nouvelles technologie sera la garante de recrutement en phase avec le projet de transformation.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *